Vous suspectez un trouble du langage chez un de vos patients ?

Face aux délais trop importants pour un bilan initial orthophonique (1 à 2 ans) ayant des conséquences graves sur le développement
d’enfants souffrant d’un trouble du langage oral, la COSSE met en oeuvre un projet

Il s'agit d'une thérapie indirecte de groupe parents-enfants animée par une orthophoniste et une psychologue.

Pourquoi

  • Pour éviter la surpathalogie (trouble des apprentissages à l’école suite à un retard de parole ou de langage qui n’a pas été traité à temps).
  • Pour évaluer l’efficacité de cette expérience pilote visant à donner des outils de remédiation aux parents dont les enfants souffrent d’un retard de parole ou de langage oral

Critères d’inclusion

  • Enfants âgés de 2 à 4,6 ans présentant un retard de parole et/ou de langage isolé.
  • Famille résidant sur le territoire de la CASE.
  • Adhésion des parents.
  • Engagement à se libérer 1 fois par mois pendant 5 mois avec son enfant.
  • L'enfant présente un ou plusieurs symptômes parmi :
    • Vocabulaire réceptif et expressif pauvre.
    • Difficultés à comprendre des phrases complexes.
    • Production de phrases pas ou peu élaborées.
    • Difficilement intelligible par l’entourage proche et/ou des personnes peu habituées à l’enfant.

Critères d’exclusion

  • Trouble du spectre autistique
  • Infirmité motrice cérébrale
  • Syndrome génétique
  • Retard global du développement

Déroulement

  • 5 ateliers de thérapie parents-enfants animés par une orthophoniste et une psychologue.
  • Ces ateliers porteront sur :
    • Les notions clés du développement du langage oral
    • Des démonstrations et des mises en situation
    • Un programme de rééducation à suivre à la maison
    • Des fiches pratiques et théoriques
    • Le matériel nécessaire sera fourni en grande partie

Procédure d'inscription

Si vous suspectez un trouble du langage

  • Vous pouvez donner un questionnaire à remplir par les parents et à renvoyer : Maison de Santé Simone Veil « Bien parler pour se construire »
    4 rue du Commandant l’Herminier
    27400 Louviers
  • Suite à la réponse des orthophonistes.
  • Deux cas possibles
  1. Refus : explication et réorientation vers les professionnels ou structures de soin adaptées
  2. Acceptation : Prise de RDV pour participer au protocole.
  • Puis le professionnel prescripteur est informé de l’intégration ou non de l’enfant dans le protocole.

Le projet est co-financé par l'Agglo Seine-Eure.