Promouvoir l’éducation thérapeutique en chimiothérapie orale                                   en Haute-Normandie

de la formation des professionnels à la mise en oeuvre d’un programme ETP ville-hôpital

Les chimiothérapies orales prennent une place grandissante dans l’arsenal thérapeutique de prise en charge des patients atteints de cancer, en raison notamment d’un nombre important de molécules, souvent ciblées, et d’une administration à domicile moins contraignante pour les patients que les chimiothérapies injectables.
Ces avantages induisent donc un transfert de responsabilité des professionnels de santé vers les patients, où l’adhésion au traitement et la gestion des effets indésirables sont indispensables.

Objectif général :

 

 

Développer une offre de soins de proximité pour les patients sous traitements anticancéreux oraux sur le territoire haut-normand par le biais de la mise en place d’un programme d’éducation thérapeutique du patient en ambulatoire.

Quels territoires et quels professionnels ?

Ce projet associe des professionnels de santé libéraux regroupés et organisés et des structures hospitalières sur chaque territoire de santé de la région Haute-Normandie.

La COSSE, par l'expérience et l'expertise acquises par ses professionnels de santé pour le programme d'ETP "Moi et mon diabète", a été choisie comme partenaire naturel sur le territoire de santé.

Etape 1 : Formation de sensibilisation (avril et mai 2015)
Deux demi-journées de sensibilisation sont prévues sur chaque territoire de santé : une sur les chimiothérapies orales et une sur l’éducation thérapeutique du patient (20 professionnels : 15 libéraux et 5 hospitaliers formés sur chaque territoire de santé soit un total de 80 professionnels)

Etape 2 : Formation de 40 heures à l’Education thérapeutique du patient sous traitements anticancéreux oraux (entre juin et septembre 2015)
Parmi les 80 professionnels de santé, vingt professionnels (5 par territoire de santé : 3 libéraux et 2 hospitaliers) bénéficieront d’une formation de 40 heures hybride (4 jours en présentiel et 20 heures en e-learning).

Etape 3 : Conception et déploiment du dispositif (A partir d’octobre 2015)
La conception du programme ETP chimiothérapie orale en mode ambulatoire sera réalisée par le CHB et l’IREPS HN, en partenariat avec les quatre sites expérimentaux et la Ligue contre le cancer. Ces derniers bénéficieront d’un accompagnement dans la mise en oeuvre du programme (coordination, animation des séances ETP etc…) par l’IREPS HN. La durée de la mise en oeuvre sera de 10 mois.

Etape 4 : Evaluation du dispositif (A partir de juin 2016)
Une évaluation de l’ensemble du dispositif sera réalisée. Des recommandations seront ainsi définies en fonction des freins et des leviers identifiés tout au long du projet, et ce, afin de déterminer les éléments de transférabilité pour la duplication du dispositif sur d'autres structures de soin.

Fiches OméDIT de bon usage pour les chimiothérapies orales ici (Observatoire du Médicament, des Dispositifs médicaux et de l'Innovation Thérapeutique)

Contacts des coordinateurs du projet :

Mikaël DAOUPHARS
CH Henri Becquerel
02-32-08-25-52
mikael.daouphars@chb.unicancer.fr

Farida MOUDA
IREPS Haute-Normandie
02-32-18-07-60
farida.mouda@ireps-hn.org